Voix sacrées Metz

Editorial 2015-2016 : 12 ème édition

 

 

 

92997859

Photo Cyrielle Guir. Longeville-les-Metz

 

  

« Oh ! Qu’il est bon, qu’il est agréable pour des frères

de demeurer ensemble ! »

(Psaume 133, 1)

 

C’est par ce chant de louange à la Fraternité, thème dédié à cette 11ème édition, que nous souhaitons mettre en exergue l’action portée par le Festival des Voix sacrées, à la fois modeste mais riche d’un engagement inaltérable en faveur de la connaissance, de l’échange et de la rencontre.

Dans le fracas de nos sociétés discordantes, qui aspirent pourtant plus que jamais à la fraternité et à l’humanisme, cette édition se fera à nouveau l’ambassadrice de la tolérance et du dialogue inter-religieux par l'union des voix juives, chrétiennes et musulmanes en un chœur de concorde et d’harmonie.

Dans l’espérance d’une humanité éclairée par la découverte, la beauté et le savoir, et pour qu’un peu de lumière repousse beaucoup d’obscurité, nous vous invitons dans le monde musical, spirituel et culturel de ces rencontres riches et variées où judaïsme, christianisme et islam dialogueront à trois voix : théâtre d’ombres pour le jeune public,  exposition photos proposée par Photo-Forum, lectures, pièces de théâtre à la fois drôles et pleines de sagesse, et conférences du philosophe et écrivain Abdennour Bidar et de Monsieur le Grand Rabbin de France, Haim Korsia, personnalités charismatiques, autant qu’artisans convaincus et engagés, au service du dialogue culturel et de l’ouverture.

La programmation musicale conjugue traditions classiques et populaires: Trésors du baroque allemand avec l’excellent ensemble Vox Luminis, Chœurs romantiques de Mendelssohn portés par la fraicheur de deux cents jeunes choristes, Les Sept dernières paroles du Christ en Croix de Joseph Haydn par le prometteur Quatuor Girard, musique klezmer et tzigane du virtuose Sirba Octet, Chants de l’âme russe par un très beau chœur mixte de Saint-Pétersbourg, musiques arabes et orientales par Françoise Atlan et l’Orchestre arabo-andalou de Fès en écho aux formations Les Moussafir et l’Atelier d’Erlanger, Une Opérette à Ravensbrück, revue tragi-comique.

Dans  Plaidoyer pour la Fraternité, Abdennour Bidar nous invite à « remplacer la guerre des sacrés contradictoires par la paix du sacré partagé ». Au nom de ces valeurs de paix et de fraternité auxquelles nous croyons avec force, et pour lutter contre l’ignorance et les préjugés, le Festival des Voix Sacrées continue d’œuvrer inlassablement pour que le dialogue entre les religions soit le fondement d’une humanité réconciliée et pacifiée.

                                                                                                                        

  Laurence Aisene, présidente  


04 avril 2016

Clôture de la 11ème édition du Festival des Voix Sacrées

Clôture du Festival des Voix Sacrées : 11ème édition

 

"Dans le contexte de l’actualité brutale, l’action du Festival des Voix sacrées se situe dans la nécessité et l’urgence de favoriser la connaissance, la tolérance et le dialogue entre les religions et les cultures.

Modestement mais avec conviction, grâce à l’art et aux textes, nous avons souhaité apporter un peu de cet idéal de fraternité, cet esprit de paix, d’estime et de compréhension mutuelle, qui devrait régir les relations entre les êtres humains quelles que soient leurs croyances.

Depuis le 25 février, dans la mosaïque des cultures, des époques et des styles nous avons parcouru un chemin où les voix juives, chrétiennes et musulmanes d’artistes talentueux et de personnalités prestigieuse ont dialogué à trois voix : photos, théâtre, conférences, lectures, musiques…Rien de ceci n’aurait pu être organisé sans l’aide si précieuse de nos partenaires, institutions*, bénévoles*, mécènes* et collectivités territoriales* à qui nous exprimons notre gratitude. Nos remerciements se portent également à tous les artistes, intervenants, conférenciers et au public, fidèle et nombreux avec qui nous avons eu le plaisir de partager ces rencontres de spiritualité, d’arts et de savoir. 

                                                              Laurence Aisene, présidente du Festival des Voix sacrées

 

*Partenaires et institutions: Associations Photo-Forum,  Aigle de Carthage, Chemins d'Art et de Foi, Journées européennes de la Culture juive Lorraine, Communauté israélite de Metz, Paroisses du Temple Neuf, des églises de l'Immaculée-Conception, Saint-Maximin, Saint-Joseph, EPCC Metz en Scènes, ESAL, Musée de la Cour d'Or.

* Membres bénévoles : chanoine Robert Féry: vice-président, Bernard Fischer: secrétaire, Emmanuel Leguil: trésorier. Alain Aisene, Christophe Bergossi, Guy Didier, Monique Hecker, Marlyse et Patrick Hirsch, Désirée Mayer, Marie-France Rauber, Robert Scholtus.

Michèle Hoch pour le suivi et la conception de ce blog.

* Mécènes: établissement Demathieu-Bard, Centre Leclerc Hauconcourt, Garage Yaneck, librairie Hisler-Even. 

*Collectivités territoriales: Région du Grand Est, Conseil départemental de la Moselle, Villes de Metz, Montigny-lès-Metz, Longeville-lès-Metz.

 

 

 

 

Posté par FDVS à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Harmonies orientales. Concert. Cloître des Récollets (Metz).

 

Harmonies orientales

 

Les Moussafir

 

L’Atelier d’Erlanger

 

concert MOUSSAFIR 30 mars (3)

 

"Pour ces Harmonies orientales, les ensembles Moussafir de Metz et  l’Atelier d’Erlanger de Nancy ont uni leurs talents et la diversité de leurs origines culturelles ou religieuses pour illustrer en musique le thème de cette 11ème édition, la fraternité, qui fut décliné, de façon très diverse, tout au long de nos 15 manifestations.

Nous tenons à dire un très grand et chaleureux merci aux artistes et particulièrement à Jalel Loussaief, amical président de l’association Aigle de Carthage qui a su répondre à notre invitation et avec qui nous partageons et portons les mêmes valeurs d’ouverture, de dialogue et de tolérance prônées par le festival des Voix sacrées."

 

concert MOUSSAFIR 30 mars (5)

 

 

concert MOUSSAFIR 30 mars (9)

 

 

IMG_0206[1]

 

 

IMG_0218[1]

 

 

IMG_0260[1]

 Photographies de  Sadok Turki

Posté par FDVS à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2016

Nouvelles voix de Saint-Pétersbourg

photo 4 (1)

photo de L. Aisene 

Salle comble pour ce très beau concert !

  

_MG_1465[1]

 

 

 

_MG_1533[1] 

Photographies de Luc Messersi

Posté par FDVS à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2016

Lectures au Grenier de Chèvremont

 

 

22 mars lectures (1)

 

 

22 mars lectures (2)

 

 

22 mars lectures (8)

 

De gauche à droite: Guy DIDIER, Adel BENAROUS, Patrick HIRSCH, Bernard FISCHER,  

Marie-France RAUBER, 

Annie DAVID,  

 

 

Photographies de Michel Tonon

Posté par FDVS à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Andalussyat ou l'esprit de Grenade. Concert. Arsenal.

 

Andalussyat ou l'esprit de Grenade 

 

Arsenal 20 mars (1)

Beaucoup de monde pour ce concert qui a fait revivre l'union

des cultures ibérique, catholique, berbère musulmane et judéo-espagnole 

 

Arsenal 20 mars (6)

Buffet de pâtisseries orientales

Posté par FDVS à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2016

Les Sept dernières paroles du Christ en Croix. J. Haydn. Quatuor Girard. Eglise Saint-Maximin. Samedi 19 mars.

 

 

Les Sept dernières paroles

du Christ en Croix

 Joseph Haydn

 

_DSC9585_1080

 

 

_DSC9537_1080

Quatuor Girard

 

_DSC9552_1080

  

 

_DSC9562_1080

Martin Steffens (à gauche) et le Quatuor Girard

 

Les photographies du message sont de Michel Tonon de l'association Photo-Forum

 

"Merci infiniment à Martin Steffens pour ses lumineuses méditations et au Quatuor Girard, qui, grâce à cette sublime musique nous transmet la vision d’une fraternité idéale en totale symbiose musicale. Quelle plus belle image de la fraternité que ces quatre frères et sœurs, qui, au-delà des mots nouent un dialogue d’une entente si profonde ?"

 

 

 

Posté par FDVS à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Plaidoyer pour la fraternité. Conférence. Abdennour Bidar.

 

Plaidoyer pour la fraternité

 

Abdennour Bidar

 

Conférence A

Abdennour Bidar

 

9782226316219-j 

 

 

Conférence A

Robert Scholtus, Abdennour Bidar et Laurence Aisene

 

Conférence A

 

 

Conférence A

 

 

 

Posté par FDVS à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2016

Conférence du Grand Rabbin de France Haim Korsia. Grand salon de l'hôtel de Ville de Metz

 

 

 

 Les Misérables, tome I chapitre 3

Jean Valjean arrive à Digne, frappe à toutes les portes afin de trouver un refuge pour la nuit , il n'obtient aucune réponse puis il se rend chez Monseigneur Meriel surnommé Monseigneur Bienvenu qui lui offre l'hospitalité.

L’évêque, assis près de lui, lui toucha doucement la main. — Vous pouviez ne pas me dire qui vous étiez. Ce n’est pas ici ma maison, c’est la maison de Jésus-Christ. Cette porte ne demande pas à celui qui entre s’il a un nom, mais s’il a une douleur. Vous souffrez, vous avez faim et soif ; soyez le bienvenu. Et ne me remerciez pas, ne me dites pas que je vous reçois chez moi. Personne n’est ici chez soi, excepté celui qui a besoin d’un asile. Je vous le dis à vous qui passez, vous êtes ici chez vous plus que moi-même. Tout ce qui est ici est à vous. Qu’ai-je besoin de savoir votre nom ? D’ailleurs, avant que vous me le disiez, vous en avez un que je savais.

L’homme ouvrit des yeux étonnés.

— Vrai ? vous saviez comment je m’appelle ?

— Oui, répondit l’évêque, vous vous appelez mon frère.

— Tenez, monsieur le curé ! s’écria l’homme, j’avais bien faim en entrant ici ; mais vous êtes si bon qu’à présent je ne sais plus ce que j’ai, cela m’a passé.

 

grand rabbin de france (1)

 Monsieur le grand Rabbin de France et Laurence Aisene, présidente du Festival des Voix Sacrées

Photographie de Philippe Gisselbrecht 

 

conférence grand Rabbin korsia 15mars 2016 (23) 

Dominique Gros, maire de Metz a accueilli Haim Korsia parmi un public venu en grand nombre

 

 

conférence grand Rabbin korsia 15mars 2016 (17)

Alain et Laurence Aisene, Haim Korsia

Liberté, Egalité, Fraternité  est la devise de la République française, pourtant la Fraternité est l'idéal le plus difficile à intégrer à ce triptyque.  C'est sur ce thème que le Grand Rabbin de France n'a pas manqué de rappeler combien cette obligation morale  nous contraint à des efforts communs. Pour éclairer son propos il cita un extrait des Misérables de Victor Hugo, (tome 1 chapitre 3) bel exemple de fraternité dans la société profondément inégalitaire du XIXème siècle.

 

conférence grand Rabbin korsia 15mars 2016 (26)

Philippe Ichter, collaborateur de Cabinet auprès du Président du Conseil Régional

en charge du dialogue interreligieux et des relations avec les cultes s'entretient avec Haim Korsia

 

 

 

conférence grand Rabbin korsia 15mars 2016 (25) 

 

 

 

grand rabbin de france (3)

Photographie de Philippe Gisselbrecht

 

 

grand rabbin de france (16)

Photographie de Philippe Gisselbrecht 

17 mars 2016

Mendelssohn au programme : Chœurs romantiques.Chœurs du Conservatoire de Metz . Eglise de Metz-Queuleu.

 

 

Mendelssohn : Chœurs romantiques

Chœurs du Conservatoire de Metz  

 

_DSC9599_1080

Photos  Michel Tonon

  

_DSC9593_1080

Photos  Michel Tonon

 

organiste

Photos  Michel Tonon

Posté par FDVS à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2016

Concert de Sirba Octet

 

La Grande Synagogue de Metz a accueilli le 12 mars l'ensemble Sirba Octet.

Ce groupe de musiciens qui interprète la musique klezmer et tzigane avec beaucoup de talent

a reçu un très bel hommage de la part du public venu en grand nombre (plus de 520 personnes)

 

Synagogue 13 mars 2016 (8)

 

 

Synagogue 13 mars 2016 (12)

 

 

SIRBA_OCTET_01____Bernard_Martinez

 

 

Synagogue 13 mars 2016 (4)

 

 

Synagogue 13 mars 2016 (3)

Posté par FDVS à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2016

Moi sage ? T'es fou !

 

Moi sage ? T’es fou !

 

Contes du Moyen-Orient

de et avec Kamel Zouaoui

 

Théâtre

Mise en scène : Jean Poirson

 

IMG_2269

 

 

IMG_2274

 

  

IMG_2277

 

 

Moi sage, t'es fou . Spectacle à Longeville-lès-Metz

Samedi 12 mars 

Posté par FDVS à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2016

Hayim, Toledo 1267 : un jeune public conquis

 

 

 

Hayim, Toledo 1267  

Voyage dans l’Espagne du XIIIe siècle

 

 

HT4

 

Musique et théâtre d’ombres s’unissent pour un étonnant voyage entre le XIIIe siècle et aujourd’hui. Sous le règne d’Alphonse X le Sage, l’Espagne connut une ère de vitalité intellectuelle exceptionnelle, rendue possible par la rencontre des plus grands esprits arabes, juifs et chrétiens autour d’un roi aussi passionné d’astronomie que de musique. Canticum Novum nous fait revivre cet âge d’or à travers l’histoire du jeune calligraphe juif Hayim qui, du haut de ses dix ans, découvre de bien étranges liens entre sa belle voisine chrétienne Elizabeth et son ami Quassem, fils d’un des meilleurs musiciens arabes de la cour… Ensemble, ils nous plongent au cœur des ruelles de Tolède, dans un monde de tolérance où fut conçue cette musique unique à la croisée des chemins ; musique étonnamment vivante après 800 ans de partage, et qui donne une nouvelle résonance à l’idée d’«harmonie».

 Voici une belle occasion de s’interroger sur la transmission, la mémoire et la découverte de l’autre, en partageant la modernité de ce répertoire qui s’inscrit plus que jamais dans les enjeux de notre temps.

 

 

HT1

 

Franc succès pour ce spectacle de théâtre d'ombres et de musique arabe, séfarade et espagnole

 

HT3

 

 

HT2

 

 

Posté par FDVS à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mars 2016

Membres de l'association du Festival des Voix Sacrées en 2016

 

Le Festival des Voix Sacrées réunit un ensemble de bénévoles qui se compose de :

 

Présidente : Laurence AISENE

Vice-Président : Robert FERY

Secrétaire : Bernard FISCHER

Trésorier : Emmanuel LEGUIL

 

Assesseurs : Alain AISENE, Christophe BERGOSSI, Guy DIDIER, Monique HECKER,

 Marlyse HIRSCH, Patrick HIRSCH, Désirée MAYER, Marie-France RAUBER, Robert SCHOLTUS

 

01 mars 2016

Vox Luminis : un concert exceptionnel au Temple Neuf

 

L'ensemble Vox Luminis, sous la direction artistique de Lionel Meunier,  s'est produit au temple Neuf dimanche 28 février pour un concert exceptionnel.

Le public, venu nombreux, a partagé avec les artistes un moment de ferveur placé sous le signe de la passion pour la musique baroque allemande.

Magnifique interpétation, portée par des voix très justes aux timbres variés dans un répertoire de musique luthérienne qui a  su enchanter les amateurs. Des oeuvres de Johann Pachelbel (1653-1706), Johann Christoph Bach (1642-1703), Johann Michael Bach (1648-1694), Dietrich Buxtehude (1637-1707) ainsi que Johann Sebastian Bach (1685-1750) composaient le programme mettant en évidence les différentes facettes de la cantate et du motet baroque allemand.

 

Vox Luminis 18 février (5)

 

 

Quand on parle de cantates, le nom de Jean-Sébastien Bach s'impose immédiatement. A juste titre. Plus de 200 morceaux ont été retrouvés, qui sont pour la plupart de véritables chefs d'oeuvre. Remontant à son séjour à Leipzig, elles comportent le plus souvent un choeur d'entrée, une alternance d'airs et de récits, et un choral.

Le programme a présenté ici celles que l'on appelle habituellement les "cantates de jeunesse". D'un style venu tout droit de ses prédécesseurs, aux premiers rangs desquels Johann Pachelbel et Dietrich Buxtehude, elles ne comportent pas encore de Récit ou de Choral.

Pachelbel fut un ami proche du père de Jean-Sébastien et on connaît l'admiration de Jean-Sébastien pour Buxtehude.  La musique religieuse allemande du début  du XVIIème siècle est essentiellement faite de petites pièces, motets polyphoniques ou concerts spirituels - Geistliche Konzerte - rassemblant à peine quelques chanteurs ou instruments, soutenus par une basse continue. 

Les deux cantes de Johann Pachelbel Was Gott tut das ist wohlgetan et Christ lag in Todesbanden réunies ici occupent une place importante dans l'invention du genre. Les dimensions de ces oeuvres sont plus imposantes à deux points de vue. D'une part la composition de l'ensemble qui réunit quatre voix et un ensemble instrumental à cinq parties de cordes, d'autres part la division de la composition en plusieurs sections : "sinfonie" et ritournelles instrumentales, versets confiés à des solistes -solo, duo...- et choeurs.

  

Photos VOX LUMINIS (4)

 

 

Vox Luminis 18 février (12)

 

Sopranos: Zsuzsi Tóth, Kristen Witmer

Altos: Daniel Elgersma, Barnabás Hegyi

Tenors: Robert Buckland, Philippe Froeliger

Basses: Lionel Meunier, Mathew Baker

Violons: Jacek Kurzydlo, Giraudo Lucia

Viole de gambe: Mieneke Van der Velden

Ricardo Rodriguez Miranda

Violoncelle: Emily Robinson

Basson: Benny Aghassi

Orgue: Bart Jacobs 

 

Photos VOX LUMINIS (21)

  

Ces compositions constituent le parfait modèle des futures cantates de J.S. Bach. Le rôle du choral luthérien y est fondamental. Il est omniprésent dans "Was Gott ut, das ist wohlgetan" (Ce que Dieu fait est bien fait), et Pachelbel y démontre une grande maitrise du style contrapuntique. Les similitudes entre la cantate de Pachelbel, Christ lag in Todesbanden (Le Christ gisait dans les liens de la mort) avec celle de Bach, du même nom, sont frappantes.

Une sinfonia, très proche, des dispositions vocales et instrumentales souvent identiques : une polyphonie à trois voix, Cantus firmus au soprano, deux duos soutenus par la basse continue, un solo de basse accompagné par des cordes ; une présence quasi permanente d'éléments mélodiques empruntés au choral de Pâques. Jean-sébastien a peut-être entendu cette cantate lors d'un office à Eisenach, ou lorsqu'il a été recuelli par son frère Johann Christoph (1671-1721) si ce n'est tout simplement en lisant la partition.

Johann Christoph Bach laisse une oeuvre à l'écriture harmonique originale, parfois inattendue et audacieuse, donnant à sa musique une grande intensité et une profondeur que Jean-Sébastien, son neveu, admirait. Le motet Der Mensch vom Weibe geboren (L'Homme né d'une femme), librement polyphonique, est construit en deux parties contrastées.

Dédié à deux choeurs mixtes, ou à huit voix, le motet Herr ich warte auf dein Heil (Seigneur, j'attends ton salut)de Johann Michael Bach, petit-cousin  de Jean-Sébastien, est un motet-choral qui réunit le texte des Ecritures et les strophes d'un cantique.

Le langage musical du XVIIème siècle a trouvé en la personne de Dietrich Buxtehude l'un de ses plus fervents promoteurs, et il peut être considéré comme le seul musicien allemand de cette époque digne d'être comparé à J.S. Bach. Audace, rigueur, innovation et perfection semblent être les signes de ralliement de ces deux plus imposantes personnalités musicales de la culture baroque germanique. Dans la cantate Jesu meines Lebens Leben (Jesus, vie de ma vie), après une sinfonia introductive, les cinq strophes sont soutenues par un ostinato fondé sur un tétracorde descendant et répété à quarante et une reprises.

La cantate Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit (Le règne de Dieu est le meilleur de tous) BWV 106, titré Actus Tragicus, se range parmi les plus importantes des oeuvres de J.S.Bach. Directement inspirée d'un texte biblique, elle présente une profondeur d'une grande intensité et a été qualifiée par Alfred Dürr, musicologue allemand, grand spécialiste de Bach, "d'oeuvre d'un génie tel que même les plus grands maîtres y parviennent rarement...l'Actus Tragicus appartient à la plus haute littérature musicale du monde".

Nach dir, Herr, verlanget mich (Vers toi, Éternel, j’élève mon âme) BWV 150 de J. S. Bach est sans doute la plus ancienne des cantates de Bach qui nous soit parvenue. Si lauthenticité de cette cantate a été mise en doute, sa beauté, elle, ne l’a jamais été. D’un auteur inconnu, le livret paraphrase le Psaume 25, imploration des hommes dans le péril et appel au salut divin. C’est un chant d’espérance qui élève le chrétien, quand bien même les malheurs viennent le meurtrir. Le dernier chœur se développe sur un thème de basse que Johannes Brahms modifia légèrement pour établir les variations du dernier mouvement de sa quatrième symphonie.

 

Vox Luminis 18 février (1)

 

 

 

Vox Luminis 18 février (12)

 

 

 

Vox Luminis 18 février (3)

Photographies de Philippe GISSELBRECHT

27 février 2016

Inauguration du Festival : exposition photos Porte des Allemands

 

Inauguration de l'exposition photos La Fraternité

 réalisée par l'association Photo-Forum

dans le cadre du Festival des Voix Sacrées

 

Hacene Lakhadir

 Hacène Lekhadir (à gauche), adjoint à la culture de la Ville de Metz

et Jackie Helfgott, adjoint à la culure de la Ville de Thionville,

vice-président de la région ACAL

 

Inauguration 1

Hacène Lekhadir, Jackie Helfgott et Bernard Fischer

 

Expo photo Forum

 

 

Exposition Photo Forum

 

 

A l’heure où fleurit et s’affiche ici et là, un peu partout, le maître mot Fraternité, le Festival des Voix sacrées trace depuis de nombreuses années les voies de cet idéal de fraternité, cet esprit de paix, d’estime et de compréhension mutuelle, qui devrait régir les relations entre les êtres humains quelles que soient leurs croyances.

Oui, le monde a soif de fraternité, même si, dès l’origine, depuis Caïn et Abel, jusqu’à Joseph et ses frères, en passant par Esaü et Jacob, les récits de la Bible montrent la fragilité du lien fraternel et  le difficile chemin pour y parvenir.

Si la fraternité plonge ses racines dans les textes sacrées, elle rassemble aujourd’hui des personnes qui vont chercher leur inspiration dans des cadres culturels plus larges.

Dans le contexte de nos sociétés dissonantes, l’action du Festival des Voix sacrées, d’une pertinente actualité, se situe dans la nécessité et l’urgence de lutter contre l’ignorance et les préjugés en favorisant la connaissance, la tolérance et le dialogue entre les religions et les cultures.

Des trois mots qui composent la grande devise française, Liberté Égalité Fraternité, « Les trois marches du perron suprême », disait Victor Hugo, le troisième est celui qui était le moins en vogue, auquel on faisait le moins allusion, il est d'ailleurs le dernier. Et pourtant plus que les deux autres, il contient tout ce que ce monde a d'espérance pour faire de cette terre de discordes une terre d'entente et de paix.

« La fraternité est fondement et route pour la paix » déclare le Pape François.

Modestement mais avec conviction, nous souhaitons apporter notre petite pierre à l’édification d’un monde en harmonie avec nos semblables, pour qu’au royaume morcelé du moi-je, le sentiment de fraternité nous conduise à retrouver le sens et la force du nous. 

Riche d’une quinzaine de manifestations, qui mêlent l’esthétique des arts et du savoir, le programme très diversifié, porté par les voix juives, chrétiennes et musulmanes, présente des artistes de grande qualité et des personnalités prestigieuses telles que le grand Rabbin de France Haim Korsia ou Abdennour Bidar qui nous ont fait l’immense honneur d’accepter notre invitation. Dans la diversité et la richesse de la programmation, les grandes traditions populaires comme la musique klezmer, les chœurs russes ou les chants d’Orient côtoieront de célèbres pages du répertoire d’œuvres sacrées, des pièces de théâtre, des lectures, du théâtre d’ombres pour les scolaires ou encore cette magnifique exposition photos.

Ce festival vit et rayonne grâce aux aides de nos partenaires, institutions, collectivités territoriales et mécènes. Qu’ils soient très vivement remerciés de leur soutien et de l’intérêt qu’ils portent à notre action.

Tel que l’écrit Abdennour Bidar dans son ouvrage, Plaidoyer pour la fraternité, nous marchons « avec tous ceux qui veulent aujourd'hui s'engager pour faire exister concrètement, réellement, quotidiennement, la fraternité la plus large. Du côté de tous ceux qui ont compris que la fraternité universelle est la valeur qui a le plus de valeur ».

 

fraternite

 

Posté par FDVS à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2016

Le Festival s'affiche place de la République à Metz

 

 

Affiche et Lurra (3)

 

 

Affiche et Lurra (2)

 

 

Posté par FDVS à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2015

La Fraternité : 25 février-30 mars 2016

 

 

11e édition

 

25 février – 30 mars 2016

 

La Fraternité

 

 

 

Page d'accueil

 

Le Festival des Voix Sacrées réunit un ensemble de bénévoles qui se compose de :

 

Présidente : Laurence AISENE

Vice-Président : Robert FERY

Secrétaire : Bernard FISCHER

Trésorier : Emmanuel LEGUIL

 

Assesseurs : Alain AISENE, Christophe BERGOSSI, Guy DIDIER, Monique HECKER, Marlyse HIRSCH, Patrick HIRSCH, Désirée MAYER, Marie-France RAUBER, Robert SCHOLTUS

 

 

Posté par FDVS à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Fraternité. Exposition photos. 25 février-13 mars. Porte des Allemands

                                           

Du jeudi 25 février au dimanche 13 mars 2016

 

Exposition de photos

 

 

La Fraternité

  

 

Metz, Porte des Allemands

 

 

  

porte_des_allemands

La Porte des Allemands, Metz

 

 

Ouvert tous les jours de  14h - 19h sauf le lundi

 

 Entrée libre

                                                                                                                                                                                                                       

Coordination: Dominique Ferveur et Bernard Fischer

 

Vernissage Jeudi 25 février à 18h30

 

  

Antigone brave l’ordre qui interdit de donner une sépulture à son frère Polynice. « C’est mon frère ! »,  déclare-t-elle. La relation fraternelle est antérieure, supérieure à toute autre. Elle signifie proximité et affection, elle confère à chacun une place singulière dans la fratrie.

La cité s’inspire du sentiment fraternel pour instituer entre citoyens proximité et égalité. Au-delà de ses frontières, elle s’évertue à instaurer le lien d’humanité. La fraternité, c’est la reconnaissance de la singularité et de l’humanité de chacun. La fraternité, c’est le fondement de l’espoir pour la paix.

 

En partenariat avec Photo-Forum 

 

 

Posté par FDVS à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Trésors du baroque allemand. Concert. Vox Luminis. 28 février. Temple Neuf

 

 

Trésors du baroque allemand

 

 

Dimanche 28 février  à 17 h

 

Metz, Temple Neuf

Place de la Comédie

 

Ensemble Vox Luminis

Direction artistique : Lionel Meunier

 

  Tarif normal : 10 € 

Tarif étudiant : 5 €

Billetterie sur place

 

Durée : 1h30

 

Vox_Luminis_11

 

 

Johann Pachelbel : Cantata: Was Gott tut das ist Wohlgetan

Cantata : Christ lag in Todesbanden

Johann Christoph Bach : Motet : Der Mensch vom Weibe geboren

Johann Michael Bach : Motet : Herr, ich warte auf dein Heil

Dietrich Buxtehude : Cantata : Jesu meines Lebens Leben - (ciaconna)

Jean Sébastien Bach : Cantata BWV 106 : Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit

(ACTUS TRAGICUS)

 Cantata BWV 150 : Nach dir,  Herr, verlanget mich

 

 

Un clic sur

 Ensemble Vox Luminis

 

Pour écouter Vox Luminis un clic sur le CD